L’asbl ELEVeS a mené une enquête centré sur les enjeux actuels en matière de politique éducative de la Communauté Française de Belgique dite aussi Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce questionnaire a été adressé aux chefs de groupe du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles de tous les partis politiques se présentant aux élections régionales et communautaires du 26 mai prochain. En voici les résultats. Vous pouvez laisser vos commentaires ci-dessous. Bonne lecture.

Si vous souhaitez accéder aux réponses complètes et documents originaux, regardez dans le menu ELECTIONS 2019. Vous pouvez également laisser votre commentaire sur cette page.

Les 3 priorités de chaque parti

LISTE 2 ECOLO

  • Priorité 1. L’augmentation de la part du budget enseignement obligatoire destiné à l’enseignement fondamental (lui permettre d’engager pour le temps hors classe du personnel éducatif qualifié)
  • Priorité 2 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité
  • Priorité 3 : La refondation du décret titres et fonctions (pour régler, entre autres, la problématique de la pénurie de professeurs)  

LISTE 5 cdH

  • Priorité 1 : L’accompagnement du changement des pratiques dans les écoles est la priorité pour la mise en œuvre du Pacte pour un enseignement d’Excellence 
  • Priorité 2 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité
  • Priorité 3 : La simplification effective de la charge administrative dans les écoles 

LISTE 6 MR

  • Priorité 1 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité
  • Priorité 2 : La refondation du décret inscription
  • Priorité 3 : La refondation du décret titres et fonctions (pour régler, entre autres, la problématique de la pénurie de professeurs)  

LISTE 11 DéFI

  • Priorité 1 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité
  • Priorité 2 : L’augmentation de la part du budget enseignement obligatoire destiné à l’enseignement fondamental (lui permettre d’engager pour le temps hors classe du personnel éducatif qualifié)
  • Priorité 3 : L’accompagnement du changement des pratiques dans les écoles 

LISTE 12 PTB

  • Réponses non communiquées !

LISTE 13 Liste Destexhe

  • Priorité 1 : L’allongement du tronc commun : à supprimer
  • Priorité 2 : La simplification effective de la charge administrative dans les écoles 
  • Priorité 3 : La refondation du décret titres et fonctions (pour régler, entre autres, la problématique de la pénurie de professeurs)  

LISTE 17 PS

  • Priorité 1 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité
  • Priorité 2 : L’allongement du tronc commun
  • Priorité 3 : L’accompagnement du changement des pratiques dans les écoles est la priorité pour la mise en œuvre du Pacte pour un enseignement d’Excellence 

Collectif Citoyen

  • Priorité 1 : La simplification effective de la charge administrative dans les écoles 
  • Priorité 2 : L’accompagnement du changement des pratiques dans les écoles 
  • Priorité 3 : La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subventions, garantit la qualité

L’attitude des partis face aux 2 priorités de l’asbl ELEVeS

L’asbl ELEVeS a gardé comme priorité pour la prochaine législature les 2 enjeux suivants :

  1. la refonte du décret Inscription
  2. la création de places dans un souci de qualité, de quantité et de diversité des projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la Communauté française, par l’octroi de subventions, garantirait la qualité

Ci-dessous les positions des partis pour chacune de ces priorités :

PROPOSITIONTrès opposéPlutôt opposéSans opinionPlutôt en faveur deTrès en faveur de
Refonder le décret inscription          
Liste 2 Ecolo       X  
Liste 5 cdH       X  
Liste 6 : MR         X
Liste 11 : DéFI          
Liste 12 : PTB          
Liste 13 : Liste Destexhe         X
Liste 17 : PS       X  
Collectif Citoyen         X
PROPOSITIONTrès opposéPlutôt opposéSans opinion Plutôt en faveur deTrès en faveur de
La création de places en qualité, quantité et diversité de projets pédagogiques permettant à tous les élèves d’accéder à un enseignement dont la C.F, par l’octroi de subvention, garantit la qualité
         
Liste 2 Ecolo          
Liste 5 cdH         X
Liste 6 : MR         X
Liste 11 : DéFI         X
Liste 12 : PTB          
Liste 13 : Liste Destexhe         X
Liste 17 : PS         X
Collectif Citoyen         X

Voilà résumés les différents points, si vous souhaitez accéder aux réponses complètes et documents originaux, regardez dans le menu ELECTIONS 2019. Vous pouvez également laisser votre commentaire sur cette page.

  1. marcx
    3 mai 2019

    Je suis cheffe d’établissement et je suis également 3e effectif sur la liste Destexhe. Si je suis élue je me battrai corps et âme pour faire supprimer ce tronc commun et laisser le choix à nos jeunes de choisir dès la 2e année leur future option, ou carrière. Je dis NON au tronc commun, NON à la suppression du CEB, NON au nivellement par le bas, NON au passage obligatoire sans élavuation, OUI à l’inclusion des enfants à besoins spécifiques, OUI pour revenir aux connaissances de base, etc. Vous pouvez me rejoindre sur mon facebook Alice Marcx-Fréson.

  2. H. de Rode
    4 mai 2019

    Il est démontré par l’expérience (notamment en Suisse) que l’allongement du tronc commun permet d’améliorer les résultats des moins bons élèves: si un parti s’y oppose, ce ne peut être que pour une des deux raisons suivantes, l’ignorance des données établies qui ont conduit à cette mesure, ou le refus de son objectif!

    Edifiant

    1. Bonjour
      Je ne connais pas votre expérience ni votre formation.
      Deux réflexions. Quand vous parlez du « succès » du Tronc Commun, je vous encourage à rechercher sur Internet la description du paradoxe se Simpson
      Ensuite, je me sens fortement agressé par votre procès d’intention. Je suis aussi candidat sur la liste Destexhe et suis aussi enseignant et ai démontré par mes actions à quel point je souhaitais la réussite de tous.
      Donc je n’ignore pas la faible robustesse des études citées pour justifier le tronc commun et je ne refuse pas, bien au contraire l’objectif.
      Je suis simplement sur le terrain…

    2. Vous pouvez aller voir ce que je pense du Tronc Commun
      http://xavier.guyaux.be/index.php/lenseignement/supprimer-lallongement-du-tronc-commun/
      ou ma page FB
      https://www.facebook.com/xavier.guyaux
      Où vous verrez que j’agis vraiment pour la réussite de tous les élèves.
      Le Tronc Commun diminuera les inégalités, certes, mais en diminuant le niveau de tous.
      Il suffit de voir les (piètres) résultats du Tronc Commun actuel

  3. mia vossen
    5 mai 2019

    Sur le terrain depuis 53 ans – j’enseigne bénévolement car j’adore enseigner – j’observe qu’à vouloir « l’égalité de tous », on obtient la nullité de tous. LE moyen d’obtenir LE MEILLEUR de chaque élève: des profs enthousiastes et LIBRES (cela a été démontré par une enquête en France il y a plus de 30 ans). Des classes « démocratiques », un programme « de haut niveau pour tous », une discipline inexistante et des enseignants croulant sous le travail idiot = la fuite des bons enseignants et je le dis carrément: si j’avais 25 ans, je fuirais l’école. Précisons que la Suisse ne traite pas ses élèves et ses profs comme ils sont traités en Belgique, qu’on y respecte les études techniques… Et je vote Destexhe!

  4. Thibault
    6 mai 2019

    Qu’en est il de l’économie dans le tronc commun ?
    La liste Destexhe prévoit un renforcement et l’entreprenariat mais je ne vois rien pour les autres partis

  5. Anne van Meerbeeck
    9 mai 2019

    En tant que logopède, je suis totalement opposée à l’allongement du tronc commun : trop d’élèves sont faits et ont besoin d’un enseignement technique de qualification et ce, dès le début du secondaire si pas fin des primaires . Ne pas les autoriser à y accéder le plus rapidement possible, c’est les enfermer dans une spirale d’échecs et de souffrance tant pour eux que pour leurs parents .

    1. 16 mai 2019

      Je ne comprendrai en effet jamais ce tronc commun.
      Peut être convient il a certains enfants. Mais certainement pas à tous.
      Pourquoi ne pas laisser le choix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *