Décret Inscription : 2010-2014, 50% d’écoles complètes supplémentaires et toujours plus de 1.000 élèves sans école chaque année

LIRE LE COMMUNIQUE COMPLET AVEC LES GRAPHIQUES & CHIFFRES

Nous demandons au futur gouvernement de mettre le compteur « sans écoles » à zéro et de retourner à des projets pédagogiques forts dans toutes nos écoles dans le respect de chaque enfant.

  • Toujours plus d’écoles complètes après CIRI, malgré de nouvelles places créées ! (1)
  • Toujours trop d’élèves dits « sans écoles » !
  • Deux inégalités flagrantes mises en lumière dans les graphiques qui suivent

CONCLUSION :
ELEVeS ne peut que répéter ce qu’elle avance année après année: les décrets inscription n’apportent guère de solution. Que du contraire ! Ils ne procurent du côté des parents, des enfants et des écoles que perte de confiance, stress et angoisse.
Derrière la « dogmatique et illusoire idéologie d’égalité des chances » se cachent finalement les problèmes concrets de manque de places dans certaines zones et d’accès à un enseignement de qualité pour tous les enfants.
ELEVeS tient donc à souligner toute son inquiétude dans le cadre de besoins en capacités scolaires pourtant prévisibles depuis des années, et ose espérer que les instances de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des deux Régions mettront tout en oeuvre de manière à ce que les 1.375 places « promises » pourront être ouvertes de manière effective pour le premier jour de la rentrée scolaire.
Il serait en effet inacceptable qu’à l’occasion de la rentrée prochaine, un certain nombre d’enfants se trouvent sans école suite à un défaut d’anticipation de la part des autorités publiques… Et ceci tout particulièrement dans le cadre de l’enseignement obligatoire.
Mesdames et Messieurs les politiciens, en cette période pré-électorale, faite preuve du sens des responsabilités. Réalisez une évaluation neutre, objective et constructive du décret inscriptions et surtout impliquez les acteurs de terrain pour trouver enfin des solutions respectueuses de tous les enfants ?

Tags:
0 shares